mercredi 23 novembre 2011

Grooveshark : plainte d'Universal Music

 GroovesharkUniversal Music porte plainte contre le service de streaming musical Grooveshark, et d'accuser ses responsables et employés d'avoir eux-mêmes mis à disposition 100 000 titres piratés.

Le service de streaming musical Grooveshark continue d'avoir des ennuis judiciaires ( voir notre actualité ). La semaine dernière Universal Music a déposé au États-Unis une plainte à son encontre. La major du disque met directement en cause le groupe Escape Media, propriétaire de Grooveshark, et accuse plusieurs de ses responsables et employés d'avoir sciemment mis en ligne des fichiers piratés. Le chiffre de 100 000 morceaux est évoqué.


Grooveshark permet aux utilisateurs de mettre en ligne des titres, et de réagir en fonction des demandes des ayants droit afin de retirer les fichiers litigieux. Pour le moment, Grooveshark s'est toujours bien tiré de ses déboires judiciaires.

Mais si les dires d'Universal Music sont prouvés, cela pourrait peser lourd sur son avenir car on ne parle plus ici d'utilisateurs lambda. Le PDG de Grooveshark, Samuel Tarantino, est par exemple accusé d'avoir diffusé au moins 1 791 fichiers piratés. Si Universal Music est aussi précis, c'est grâce à des documents obtenus via une procédure antérieure.

La major a l'intention d'obtenir réparation à hauteur de 150 000 dollars par infraction commise. La note finale pourrait donc être très salée pour Grooveshark qui n'y survivrait pas.

Rappelons que Grooveshark a signé un accord avec EMI. Pour un montant de 1,2 milliard de livres sterling ( 1,4 milliard d'euros ), la division de musique enregistrée de la major britannique va être rachetée par Vivendi et sa filiale Universal Music. Un climat décidément très tendu pour Grooveshark.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin