samedi 31 janvier 2015

Bill Gates : inquiet de l'intelligence artificielle

Après Elon Musk et Stephen Hawking, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, se montre inquiet du développement de l'intelligence artificielle. 

Transformer les objets et les machines en les dotant d'intelligence, de compétences ou de capacités autonomes est un domaine d'études important. Des mises en application sont déjà une réalité, mais les recherches sur l'intelligence artificielle vont aller de plus en plus loin. Si l'idée d'un robot qui assiste l'Homme peut sembler être une avancée positive, des questions vont se poser quant aux limites, aux réglementations et à l'éthique.


Lors d'une rencontre débat avec le site Reddit, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a évoqué ce sujet. 
Il a, ainsi, avoué son inquiétude à propos de l'intelligence artificielle : « au début, les machines accompliront de nombreuses tâches pour nous et ne seront pas très intelligentes. Cela devrait être positif, si nous le gérons bien. Dans quelques décennies, l'intelligence sera, cependant, assez forte pour devenir un sujet de préoccupation ». Bill Gates se déclare « dans le camp de ceux qui sont préoccupés par la super intelligence artificielle » et ne comprend « pas ceux qui ne s'inquiètent pas ». 
Bill Gates s'est notamment dit du même avis qu'Elon Musk, cofondateur de PayPal qui s'engage dans les nouvelles technologies avec ses start-ups SpaceX ou encore SolarCity. Selon ce dernier, il est nécessaire de « faire très attention avec l'intelligence artificielle », car elle peut être « potentiellement plus dangereuse que les bombes atomiques ». Une importante réglementation lui semble indispensable pour encadrer les recherches dans ce domaine. 
Le célèbre physicien Stephen Hawking a, lui aussi, exprimé ses craintes et est allé jusqu'à dire que « le développement d'une intelligence artificielle complète peut signifier la fin de l'espèce humaine ». « Une fois que les humains auront développé une intelligence artificielle, celle-ci va prendre son envol et se reconstruire elle-même à un rythme toujours plus rapide. Les humains, limités par la lente évolution biologique, ne pourront suivre et seront remplacés ». 

Peut-être trop éloignées du secteur de l'intelligence artificielle et de l'état actuel de ses avancées, les autorités ne se préoccupent pas de ce sujet. La mobilisation de personnalités telles que Bill Gates, Stephen Hawking et Elon Musk pourrait faire réagir et lancer la réflexion. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin