mardi 24 décembre 2013

Les grandes tendances de l’édition 2013 analysées

Sans surprise les débats ont dans l’ensemble porté autour de deux notions, celle d’ « Entrepreneuriat »et celle de « Start-up ». Il faut dire que LEWEB est connu pour sa capacité à regrouper celles et ceux qui innovent et entreprennent (Loic Le Meur tire d’ailleurs sa plus grande fierté des start-up nées durant son événement). Pas étonnant donc de voir graviter autour de ces débats, des notions clés comme celles d’ « innovation »,  « network », ou de sociétés comme Nest, Uber, Airbnb. De façon plus surprenante deux autres tendances ont tiré leur épingle du jeu. Celle de Social TV, qui peut à la fois s’expliquer par les débats initiés durant la conférence de Bruno Patino (France TV) et Kenneth “KC” Estenson (CNN), ainsi que par l’annonce du lancement de l’incubateur Canalstart par Canal+. L’autre notion est celle de« monnaie virtuelle », avec de nombreuses références des speakers et des twittos à Bitcoin, Paypal et aux Banques.

Concernant les personnages forts du WEB13, j’en retiendrais trois. Le premier jour, Guy Kawasaki, auteur et investisseur, qui a su s’imposer et attirer l’attention du public avec environ 1.900 mentions sur twitter. Retenons sa citation « Les entrepreneurs français ne devraient pas essayer de copier les idées, parfois idiotes, des américains. Ils ont tout intérêt à creuser leurs propres idées qui peuvent être meilleures ! »
Indéniablement c’est Gary Vaynerchuck, Storytelling Entrepreneur, qui a tiré son épingle du jeu le second jour. Au-delà de ses 1.700 mentions sur Twitter durant la conférence, il a su marquer les esprits avec quelques punchlines dont il a le secret à l’image de celle-ci : « Uber, Airbnb et Nest ne sont que la face visible de l’iceberg. Le secteur technologique va manger tous les secteurs… » Tout cela pour dire que le numérique n’est pas seulement une industrie à part entière, c’est une façon de réinventer nos « business ».
Enfin, le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg est à mon sens celui qui a initié le débat le plus dense. Qu’ils partagent ou non sa vision de l’entrepreneuriat et du numérique, les twittos ont émis plus de 2.800 messages suite à sa prise de parole. Pour positiver un peu (aux vues des retours plutôt agressifs aux quatre coins du web ) retenons cette phrase « L’efficacité économique et l’innovation ne sont pas incompatibles avec le modèle social français… »
Voici en détails les chiffres à retenir de cette édition 2013 de l’événement LEWEB (cliquez sur les infographies pour les agrandir) :
TEVIZZ LeWeb For Pressecitron LeWeb13 : les grandes tendances de lédition 2013 analysées
A propos d’Arnaud Montebourg, voici une infographie qui analyse l’ensemble des interactions générées autour du Ministre Français durant son intervention. A noter que le terme « slow innovation » est de loin celui le plus utilisé. A vous de l’interpréter :
TEVIZZ LEWEB Montebourg LeWeb13 : les grandes tendances de lédition 2013 analysées
J’en profite pour vous introduire les données qui ressortent de l’intervention de la ministre du numérique,Fleur Pellerin, qui a généré 4 fois moins d’interactions, mais avec une part nettement plus positive et un message clair, puisque les notions de « Start-up » et d’ « ambition nationale » ressortent largement :
TEVIZZ LEWEB fleurPelerin LeWeb13 : les grandes tendances de lédition 2013 analysées
Pour conclure, je vous invite à découvrir plus en détails nos amis belges de Tevizz, qui en totale objectivité, effectuent un travail remarquable. Spécialiste de l’analyse de données sociales, la start-up permet à ses clients de comprendre l’évolution de l’audience TV, et de créer du contenu et des interactions avec l’audience durant l’émission. Parcourez notamment cette plateforme de social TV éditée pour RTL : Club RTL Foot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin