jeudi 3 octobre 2013

La NSA admet avoir exagéré la menace terroriste pour justifier la surveillance

Lors d'une audition devant les membres de la commission judiciaire du Sénat américain, le général Keith Alexander, directeur de la NSA, a reconnu que les résultats antiterroristes des programmes de surveillance avaient été survendus. L'administration Obama évoque 54 complots déjoués avec des dispositifs. Il y en aurait eu en réalité quatre fois moins.
[Lire la suite]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin