vendredi 11 octobre 2013

Exposition universelle de Paris en 1900


Paris a accueilli, dans son histoire, 5 expositions universelles. Ces expositions universelles ont toutes indéniablement transformé notre capitale, mais aucune n’eut l’importance symbolique de celle de 1900. L’exposition universelle de 1900 est la dernière à être organisée à Paris après celle de 1855, 1867, 1878 et  enfin celle de 1889 (l’expo du centenaire de la Révolution française marquée par la construction de la tour Eiffel).
A l’origine, l’exposition de 1900 devait marquer le nouveau siècle : celui de l’électricité ! Une invention magique qui devait changer la face du monde. L’électricité, « c’est le fléau, c’est la religion de 1900 », selon la formule de l’écrivain Paul Moran !


L’exposition a été inaugurée le 14 avril 1900 par le président de l’époque Émile Loubet et s’est terminée le 12 novembre, après 212 jours d’ouverture. Elle accueillie 50 millions de visiteurs et presque 83 000 exposants. En fin d’article vous pourrez voir une vidéo intéressante et de bonne qualité sur l’expo.
Voici quelques exemples intéressants qui symbolisent  l’exposition universelle de 1900 :
Le trottoir roulant, l’apparition du métro ( avec la 1ère ligne de métro de Paris : Porte de Vincennes – Porte Maillot), le Petit et Grand Palais, l’arrivée des 1er films avec les célèbres frères Lumière, le Globe Céleste, la fontaine lumineuse, les nouvelles gares (Gare d’Orsay, Invalides, Gare de Lyon)
La Tour Eiffel, elle, fut construite à l’occasion de l’exposition de 1889 !

 
Affiche de l’exposition universelle de Paris de 1900
world expo paris 1900
Inauguration de l’exposition Universelle – 14 avril 1900
Vue panoramique de l’exposition universelle de 1900 à Paris
world expo paris 1900
L’entrée de l’exposition par la place de la Concorde
 
La ” rue de l’Avenir” et son trottoir roulant
 
L’ancien Palais du Trocadéro
La Tour Eiffel et le Globe Céleste –  Ce globe céleste (malheureusement détruit)  était situé entre le quai d’Orsay et les voies de la gare du Champ de Mars. Il se présentait sous la forme d’un gigantesque globe bleu et or de 50 mètres de diamètre et culminant à 60 mètres au dessus du niveau du quai de Seine. Sa base était composée de quatre piliers abritant des attractions sur les sciences de l’espace. A l’ interieur du globe la sphère mesurait 36 mètres de diamètre et l’on pouvait y contempler l’évolution et le déplacement du soleil et des planètes.
Le palais de l’électricité l’exposition universelle de Paris en 1900
Le pavillon de l’Italie à l’exposition universelle de Paris en 1900
Palais des Mines & de la Métallurgie
 Pont Alexandre III en 1900 pendant l’exposition

 Vue depuis de la Seine depuis le pont Alexandre III en 1900 pendant l’exposition
 Le petit Palais, un des rares vestiges de l’exposition universelle 1900 que l’on peut toujours visiter

 Le Palais de la Grèce Paris 1900
 Le palais des attractions algériennes
En 1900, les courses de ballons deviennent le sport à la mode et constituent l’ évènement des sports de l’Exposition Universelle de 1900.
  Palais des Forêts, Chasse, Pêche, Cueillettes
Le pavillon du Creusot, avec son  énorme coupole, surmontée et flanquée de canons, dominait la Seine à une hauteur considérable. Ce pavillon ne contenait pas seulement du matériel de guerre, car on y apercevait notament une locomotive extraordinaire par ses dimensions
 Palais des lettres, des sciences et des arts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin