samedi 22 juin 2013

Loon – L’internet des gros ballons

A la manière de Nicolas Tesla qui voulait apporter de l'électricité gratuite au monde entier en passant par la stratosphère, Google vient de lancer une expérimentation en Nouvelle-Zélande afin d'apporter le net à ceux qui ne l'ont pas encore.


Baptisé Loon, ce projet consiste à faire voler des ballons sondes dans la stratosphère. Ces ballons sont reliés entre eux et au sol et fonctionnent comme un réseau Mesh. Ainsi, même à 20 km au-dessus de nos têtes, des antennes spéciales placées au sol peuvent alors établir une connexion avec les ballons de la même manière qu'un réseau 3G (avec sensiblement les mêmes débits).

Le projet est chouette et les loons, inspirés des ballons-sondes, sont équipés de panneaux solaires et circuleront dans le ciel à une altitude donnée, portés par les vents. Les ingénieurs de Google viennent d'en lancer 30 en condition réelle, sur lesquelles plus de 50 testeurs se connecteront.
Loon mission control Loon   Linternet des gros ballons
Même si les mauvaises langues diront que c'est juste pour aider ceux qui n'ont pas encore de net à consommer de la pub Adsense, on peut se demander aussi comment va faire Google pour éviter que ses ballons partent n'importe où...

En réalité, les vents qui portent ces ballons suivent une trajectoire qu'il est facile de déterminer. À grande échelle, il serait donc possible d'établir une ou plusieurs ceintures de ballons autour de notre belle planète qui tourneront comme ça sans fin.

Fenêtre externe
Ça ne remplacera pas les moyen d'accès traditionnels mais Loon répondra à un besoin pour les zones rurales ou les zones coupées du réseau lors d'une catastrophe naturelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin