samedi 23 février 2013

Canal Académie

Canal Académie est une webradio liée à l'Institut de France. Elle a été créée en janvier 2004par Jean Cluzel, ancien parlementaire et secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques de 1999 à 2004, avec le soutien de Pierre Messmer, alors chancelier de l'Institut de France. Elle commence à diffuser ses programmes à partir du 26 janvier 2005. En 2012, Jean-Robert Pitte en est devenu le Président.



Une « intuition créatrice »

Le fondateur, Jean Cluzel, estime, dans un discours prononcé à la Sorbonne le 6 mars 20082, que l'Institut poursuit ainsi la mission qui lui a été confiée en 1795 en la rendant accessible au monde entier, y compris aux territoires qui n'ont guère la chance d'accéder facilement à la connaissance.
Il déclare : « Depuis le début des années 60 du siècle dernier, la télévision est devenue la source quasi monopolistique des informations et des connaissances. Se sont, du même coup, trouvées éliminées toutes les étapes de la pensée et du questionnement. Or, c’est une situation de régression intellectuelle que de ne pas nuancer le propos, de ne pas expliquer comment on en est arrivé aussi prestement à conclure, sans laisser place ni à la critique ni au débat2. »
Il considère que la télévision traditionnelle n'a pas les moyens de laisser assez longuement la parole à des savants et privilégie ainsi l'instant « alors que l’horizon de la pensée se situe à 15 ou 20 ans2 ».
En 2007 environ 7 700 000 internautes se sont connectés à Canal Académie et presque 2 800 000 émissions de la médiathèque ont été téléchargées. Pour l'année 2008, les taux de fréquentation et de téléchargement sont presque identiques.
Toujours en 2007, 40 % des téléchargements de Canal Académie ont été effectués depuis l’étranger, le Royaume-Uni venant en tête, les Amériques dans leur ensemble étant également bien placées, et la Chine figurant également parmi les premiers. Jean Cluzel estime aussi que Canal Académierend de grands services aux Français de l'étranger.

Informations techniques

Les programmes sont diffusés 24 heures sur 24 en lecture en continu au format audionumérique MP3. Certaines émissions sont proposées en anglais et en allemand.
Pour écouter en direct, il suffit d’utiliser un logiciel de lecture de lecture en continu3.
Outre le programme diffusé en streamingCanal Académie propose sur son site internet une médiathèque de tous les enregistrements réalisés. Associée à un outil de recherche et à un classement thématique, cette archive conserve au format audionumérique MP3 toutes les émissions qui pouvaient être téléchargées gratuitement. En janvier 2009 ce sont environ 3 500 programmes qui sont disponibles à tout moment. À noter également que cette médiathèque propose quelques programmes vidéo. En septembre 2010, la plupart des émissions ne sont accessibles que pour les membres duclub Canal académie4 (payant).
Les studios, situés à l'Institut de France (23 quai de Conti à Paris), sont dirigés par Marianne Durand-Lacaze.
L'objectif de Canal Académie est de promouvoir et faire connaître à travers le monde la culture, les sciences et les technologies, l'art, les religions, la médecine, le droit, l'économie, l'histoire de France, la littérature et les prestigieuses activités de l'Institut de France. Pour ce faire, les académiciens apportent fréquemment leur concours.

Canal Académie édite depuis 2006 une lettre d'information hebdomadaire intitulée Message, disponible en téléchargement au format HTML ou PDF5.
En partenariat avec le Centre d'approches vivantes des langues et des médias (Cavilam) de Vichy6Canal Académie propose sur son site internet un espace francophone d'apprentissage.

Fonctionnement et réalisation des émissions

Toutes les émissions diffusées sur Canal Académie sont à l'origine enregistrées au format audionumérique WAV avec une fréquence d'échantillonnagede 44,1 kHz et une quantification sur 16 bits. En dehors de l'Institut de France, les journalistes utilisent des enregistreurs portables Nagra. Sur place, les enregistrements s'effectuent au studio raccordé à une régie équipée d'un ordinateur et d'une console de mixage.
Les séances de montage se font le plus généralement au format audionumérique MP3 en conservant lors de la conversion informatique l'échantillonnage et la quantification originales. Le codec MP3 utilisé encode en stéréophonie avec un débit linéaire de 128 kbits/s.
Avant la mise en ligne de la séquence audionumérique finale, le journaliste concerné par l'émission réalise un contenu éditorial de présentation sur le site internet de Canal Académie au moyen du logiciel libre SPIP (Système de publication pour l'internet partagé). Ce logiciel combine le langage PHP et lesbases de données MySQL largement en usage dans l'Internet. SPIP est capable de gérer une insertion de texte, de visuels et de référencer un contenu multimédia proposé en téléchargement ou en streaming.
À l'Institut de FranceCanal Académie dispose de deux liaisons ADSL permanentes organisées en secours mutuel pour effectuer les tâches suivantes :
  • administration du site internet ;
  • hébergement des fichiers ;
  • mise en ligne des émissions et du fichier audionumérique associé.
Trois solutions d'hébergement sont actuellement utilisées : OVHDedibox de Free et One and one via son centre de traitement de données situé en Allemagne.

Supports de diffusion

L'opérateur Free propose à ses abonnés une offre de diffusion des programmes de Canal Académie en VoIP, c'est le nodal TDF de Cognac-Jay dans le7e arrondissement de Paris qui assure le contrôle et la validation du signal. Depuis novembre 2007, la filiale Orange du groupe France Télécom reprend également le programme de Canal Académie pour l'inclure dans son offre de diffusion Liveradio (réseaux internetGSM et UMTS de téléphonie mobile).
Au moyen de la technologie ADSL éprouvée, en raison d'un succès public fulgurant, la diffusion sur internet des médias traditionnels, dont la radio, a pu être envisagée et Canal Académie s'est trouvé sinon dans le peloton de tête tout au moins parmi ceux qui sont partis les premiers7. Il faut y ajouter une demande et une attente réelles de la part des internautes avides de contenus de qualité accessibles facilement et rapidement.
La diffusion radiophonique sur internet a un avantage considérable par rapport aux stations de radio traditionnelles :
  • un coût de diffusion très faible par l'absence d'émetteurs hertziens ;
  • une couverture mondiale qui ne se limite pas à un horizon optique de propagation d'ondes ;
  • une qualité sonore excellente grâce à l'usage des technologies audionumériques.
La baladodiffusion (« podcasting ») permet à l'internaute de choisir, parmi les quelque 3 500 émissions disponibles (statistiques officielles de janvier 2009), celles qu'il veut écouter. Une fois sélectionnés, les fichiers audio encodés en MP3 sont transmis directement sur un baladeur numérique8 pour une écoute ultérieure. Si 25 % des auditeurs de Canal Académie suivent la programmation en temps réel (streaming) et en linéaire, les 75 % restants écoutent à la carte par téléchargement. Grâce à ces adaptations, Canal Académie s'est peu à peu forgé une réelle notoriété dans la sphère d'internetgrâce aux réseaux mis en place par l'équipe fondatrice. La station a produit en 2008 environ 300 heures de contenu original audionumérique.

Notes et références

Liens externes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin