mercredi 23 janvier 2013

Les objets connectés à l’honneur au CES 2013

Source : terminauxalternatifs.fr

Le salon CES est une institution pour les passionnés de gadgets et professionnels du secteur high-tech. Chaque année, ce salon apporte son lot de nouveautés et de tendances. Si en 2012 la 3D était la tendance forte, les objets connectés se disputaient la place pour l’édition 2013 avec les phablets (ces dernières feront l’objet d’un prochain article).

Annoncée par une autre conférence qui leur était dédiée (LeWeb12, compte rendu de la première journée), 2013 va être l’année des objets connectés. D’une part, car de nombreux industriels investissent de grosses sommes d’argent pour sortir des offres de service (L’internet des objets est en train de se construire avec Sigfox) ; d’autre part, car les constructeurs mettent les bouchées doubles pour imposer leurs gadgets. Je vous propose un passage en revue de ce qui a été annoncé et montré.
Il y a tout d’abord de nombreux jouets connectés et interactifs comme le Sphero et les cubes Sifteo dont je vous avais déjà parlé (Découvrez des interfaces tangibles ludiques avec Sphero et Sifteo), mais il y a aussi la nouvelle collection zAPPed Toys de Hasbro : Tactile Digital Play, Sifteo Cubes and Hasbro Zapped Toys.

Il y a ensuite les objets personnels du quotidien connectés comme les lunettes et les montres, un marché visiblement très prometteur : Project Glass And Pebble-Style Smart Mobile Wearables To Fuel $1.5BN Market By 2014, Says Analyst. De nombreux prototypes de lunettes intelligentes ont été montrés, mais c’est surtout des Google Glass que l’on a beaucoup parlé, même si elles brillaient par leur absence. Heureusement, nous allons bientôt en savoir plus (Google sends invites for first Project Glass hackathons, coming January and February). Au rayon des montres connectées, à défaut d’une date de livraison pour les Peeble, c’est la montre / capteur de Basisqui a remporté le plus grand succès : Basis Takes On Jawbone, Nike, Finally Launches Its $199 Health Tracking Band.





La montre intelligente de Basis

Cette montre me fait une transition parfaite avec les très nombreux capteurs de données personnelles, gadgets indispensables pour les adeptes du quantified self (cf. Les capteurs personnels au coeur de notre quotidien ?) :
Comme vous pouvez le constater, il y a donc un marché gigantesque pour les hypocondriaques qui sommeillent en nous. Cette tendance peut vous faire sourire, mais n’oubliez pas que les Français bénéficient d’une situation privilégiée avec l’Assurance Maladie. Les Américains prennent ainsi leur santé beaucoup plus au sérieux, car se faire soigner là-bas coûte un bras. Ces capteurs personnels peuvent ainsi pallier à un système de soin défaillant : With sensors, apps & data, my smartphone is (almost) my doctor.
Enfin, dans la même lignée que le Nest et le Netatmo, les Américains de Variable Technology ont présenté leurcapteur multi-fonction : A hands-on demo with Node, the ultimate sensor device.
C’est donc un véritable déluge de nouveaux produits auquel nous avons assisté (et encore, je n’ai pas mentionné les voitures connectées qui ont aussi fait l’objet de nombreuses innovations : Forget the Internet of Things: Here Comes the Internet of Cars). Toutes ces nouveautés ne font que renforcer le rôle central des smartphones, car tous ces capteurs et objets intelligents ont besoin d’une connexion internet pour remonter : Enjoying the internet of things? Thank your smartphone.
En conclusion, je me permettrais de citer le très visionnaire article de Big Thing qui résume bien l’obsession que nous semblons développer pour les données : Meet the Urban Datasexual. Au final, je me demande si 2013 ne va pas avant tout être l’année des données…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin