samedi 29 septembre 2012

Hitachi montre un prototype de stockage sur du quartz

Source : ZDNet

Hitachi montre un prototype de stockage sur du quartzStockage - Une réserve presque inépuisable pour le stockage : le fantasme est aussi vieux que l'informatique, et pourrait connaître une avancée venue d'Hitachi. Le fabricant japonais est parvenu à stocker des données sur du quartz.
Hitachi va-t-il rendre possible un rêve de technophile : permettre le stockage de données numériques sur un matériau aussi peu coûteux et basique que le verre ? Le géant japonais a montré un prototype de stockage basé sur du quartz, comme le rapporte le site d'actualités scientifiques Phys.org.
Le constat de base est d'une évidence simple : "Le volume de données créées chaque jour explose, mais en terme de conservation pour les générations futures, nous n'avons pas suffisamment évolué depuis le temps où nous les gravions dans la pierre." Kazuyoshi Torî, chercheur chez Hitachi, a le sens de la formule.

Lavable en machine
Il en faut pour présenter ce qui pourrait être une évolution intéressante en terme de stockage. Le prototype montré par Hitachi est un simple morceau de quartz rectangulaire, d'une surface de 2 centimètres carrés, et d'une épaisseur de deux millimètres. Très résistant, il serait capable d'endurer une exposition directe aux flammes, à une température de 1000 degrés Celsius, pendant deux heures avant d'être compromis.
 
Il résisterait en outre aux ondes radio, aux produits chimiques - le matériau est d'ailleurs utilisé dans les laboratoires de chimie - et aux liquides. Pour Takao Watanabe, chercheur à Hitachi, "les données seront conservées sauf si le verre est brisé."
La densité de stockage serait comparable aux CD, grâce à quatre couches de gravure. Phys.org précise qu'il ne devrait pas y avoir de problème pour ajouter des couches supplémentaires, et accroître ainsi la densité de stockage. Le prototype présenté peut stocker environ 6,2 Mo par centimètre carré de surface.
Compatibilité assurée 
En dehors de la durée de stockage, le prototype de Hitachi résoudrait un autre problème. Au fur et à mesure que les technologies évoluent, l'obsolescence rend compliquée la lecture de données stockées sur d'anciens supports. Cela nécessite de coûteuses opérations de transcodage, ou la conservation - et la maintenance - de matériel ancien pour la lecture.
Or les informations conservées sur le support de quartz seraient lisibles avec un simple microscope optique. Kazuyoshi Torî explique donc que quelque soit la technologie de lecture utilisée par l'ordinateur, à partir du moment où il comprend qu'il y a des données stockées en binaire sur le support, il sera capable de les interpréter.
Hitachi n'a pas indiqué s'il comptait mettre sa technologie sur le marché, mais Phys.org précise que les chercheurs interrogés pensent pouvoir développer des systèmes de stockage pour les organisations publiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin