jeudi 21 juin 2012

Un clip en stop-motion réalisé à partir de 960 vinyles



Même si la popularisation du numérique a été synonyme d’une forte baisse des ventes de vinyles et de CD, on constate parfois avec grand étonnement que les vieux formats inspirent toujours autant les artistes de notre époque. Ces derniers temps, on aura pu voir entre autres des vieux CD reconvertis en sculptures animales et des animations réalisées à partir de vinyles.



Cette fois-ci, c’est le collectif anglais Us qui a réuni 960 vinyles afin d’illustrer le morceau « I Will Never Change » du musicien Benga, visible dans la vidéo ci-dessus. Selon les deux membres du collectif, Christopher Barrett et Luke Taylor, la préparation du clip a nécessité un grand nombre de calculs et de soupirs exaspérés pour déterminer le nombre de vinyles nécessaire au tournage. Sur leur site, ils expliquent brièvement leur processus de création : « Une fois qu’on a eu cette idée, le plus dur était de trouver comment la concrétiser. Après avoir calculé le nombre de vinyles qu’il nous fallait, on a dû les couper individuellement pour qu’ils aient une taille précise, avant de les numéroter et de les polir. Rien que pour ça, il a fallu sept jours de travail.
Pour l’animation, on a dû mettre tous les vinyles en place et les enlever petit à petit. On a dû être très prudents car la moindre erreur aurait fait rater l’animation. Une fois qu’on a terminé la sculpture, le processus d’animation a pris une trentaine d’heures ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin