jeudi 8 mars 2012

En vidéo : AR 1429 produit une éruption solaire géante

Source: Futura Sciences

L’énorme tache solaire AR 1429, que Futura-Sciences montrait hier, a fait des siennes cette nuit avec une explosion de très forte puissance atteignant le niveau X-5, observée et filmée par les satellites GOES et SDO. La tempête solaire devrait toucher la Terre entre le 8 et 9 mars.
 
Apparue le 2 mars et surveillée de près, la tache solaire AR 1429 a été le siège d’une explosion très forte le 5 mars, atteignant le niveau X-1. Rappelons que les éruptions solaires sont classées en 5 niveaux (A, B, C, M et X), avec dix sous-niveaux de 1 à 10. 


Cette zone éruptive dont la longueur est de quatre fois le diamètre de la Terre, abrite le dixième événement de ce genre depuis le début du regain d’activité solaire (dans un cycle qui porte le numéro 24 et dont l’amorce remonte à 2008). 

L’éruption de cette nuit a été repérée à 0 h 28 TU (1 h 28 en France) par le satellite géostationnaire GOES. L’observatoire solaire SDO a pu filmer l’événement dans plusieurs longueurs d’onde. Ces énormes phénomènes d’origine magnétique se produisent, en période d’activité solaire, au niveau de la photosphère et produisent de volumineux jets de matière à de grandes distances.

L'observatoire solaire a observé dans plusieurs longueurs d'onde l'éruption solaire (solar flare) de la tache AR 1429. © Nasa/SDO/AIA science team/Camilla Corona (SDO)/YouTube
Aurores polaires en vue
Ils s’accompagnent aussi de puissantes émissions électromagnétiques dans différentes longueurs d’onde, le visible mais aussi les domaines radio et X. Ils peuvent être suivis d’éjections de matière coronale, ou CME.
C’est ce qu’a produit l’éruption de cette nuit. La Terre devrait recevoir un peu de cette manière éjectée entre le 8 et le 9 mars. Ce débarquement de particules électriquement chargées pourrait générer quelques désagréments dans les communications et, surtout, produire de très belles aurores polaires. Mercure et Vénus, plus proches du Soleil, devraient, elles, être davantage touchées que notre planète.

L'éruption solaire de la tache AR 1429 le 7 mars 2012 à 0 h 28 TU, observée par l'observatoire solaire SDO dans l'ultraviolet. Elle a atteint le niveau X-5. © SDO/AIA 
L'éruption solaire de la tache AR 1429 le 7 mars 2012 à 0 h 28 TU, observée par l'observatoire solaire SDO dans l'ultraviolet. Elle a atteint le niveau X-5. © SDO/AIA



Documents disponibles dans le réseau de Rueil-Malmaison sur le soleil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin