jeudi 2 février 2012

Copains d’avant fait peau neuve

Source: Presse-Citron

On connait tous cette spécificité franco-française qu’est le site copains d’avant. Un site, assez proche d’un réseau social, qui permet de retrouver ses copains de lycée, de collège, de service ou même de maternelle. Le succès est assez conséquent en France puisque le service compte quand même treize millions d’utilisateurs.
logo copains d'avant
Le site propose une base de données de 2.5 millions de photos de classe. Il est riche de 45 millions de souvenirs (INA, wikipedia, Linternaute, Dailymotion…). Et il a une notoriété record de 82% [1].

Le web évolue, et de plus en plus vite. De nouveaux sites sociaux arrivent. Copains d’avant a donc décidé de faire peau neuve. L’url en profite pour changer, puisque c’est maintenant:http://copainsdavant.com/. Un million de personnes ont déjà testé cette nouvelle interface en se connectant à la Beta privée, grâce aux invitation et aux tags sur les photos.
J’aime bien cette nouvelle version principalement pour les raisons suivantes :
- design sobre et pro.
- promesse claire et présence de chiffres.
- on comprend rapidement de quoi il s’agit.
- le formulaire est court et on peut se connecter via Facebook.
« Me-too » de Facebook ? D’une certaine façon, oui, puisque le site reprend le principe de la frise chronologique. Mais, si sur Facebook elle est centrée sur votre historique sur le réseau, sur copains d’avant elle permet de retrouver les principaux évènements d’actualité qui vous ont marqués et de les « Liker ». Une façon de faire entrer l’histoire dans la vôtre, un paramètre intéressant que Facebook par exemple ne semble pas avoir encore pris en compte.
Note d’Eric : rappelons que Copains D’avant a été créé en 2001 (indiqué en exergue dans le logo, pas par hasard), soit bien avant Facebook, lancé en 2004. Copains d’Avant était en quelque sorte le premier réseau social en France (avec Viadeo, arrivé un peu plus tard si mes souvenirs sont bons). Avec plus de 13 millions de membres actifs, le site n’a pas trop à rougir de la comparaison avec Facebook (27 millions) et Twitter (environ 5 millions).
[1] source (PDF)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin