lundi 20 février 2012

Définition : Fab Lab

Source: Wikipédia

La notion de Fab lab (contraction de l'anglais (en) FABrication LABoratory, traduction : laboratoire de fabrication) désigne un atelier composé de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer rapidement et à la demande des biens de nature variée (vêtementslivres, objets décoratifs, etc.). Cela inclut les produits ne pouvant être fabriqués à grande échelle (pièces uniques éventuellement). Pour être appelé Fab Lab, un atelier de fabrication numérique doit respecter la charte Fab Lab, mise en place par le MIT. Les Fab Labs sont réunis en un réseau mondial très actif.
Ces coopératives du futur regroupent des informaticiensdesigners et artistes.



Historique

Le programme de Fab lab été créé par Neil Gershenfeld (en) à la fin des années 1990 et lancé au Media Lab du MIT, en collaboration entre le « Grassroots Invention Group » et le « Center for Bits and Atoms » (CBA) à l'Institut de technologie du Massachusetts.
Il a commencé en explorant comment le contenu de l'information renvoie à sa représentation physique, et comment une communauté peut être rendue plus créative et productive si elle a - au niveau local - accès à une technologie.
Alors que le Grassroots Invention Group n'est plus dans le Media Lab, le Center for Bits and Atoms consortium est toujours activement impliqué dans la poursuite des recherches dans des domaines liés à la description et à la fabrication, mais il n'exploite ni n'entretient aucun des laboratoires fablab du monde entier (sauf le mobile fab lab).
Le concept de laboratoire « fab lab» découle aussi d'un cours très populaire au MIT (MAS.863) appelé « How To Make (Almost) Anything ». (« Comment (presque) tout fabriquer »). Ce cours est encore ouvert aux étudiants lors des cours semestriels d'automne.

Enjeux en matière de développement

Grâce à des interfaces informatiques simplifiées, « ergonomiques » et de plus en plus interopérables, il devient plus facile pour des usagers non-spécialistes de prendre le contrôle d’outils techniques (écrire, illustrer, maquetter et imprimer son propre livre en ligne par exemple, avec un logiciel commercial ou libre tel que wikibook).
L'appropriation que le logiciel libre a facilité, s'étend maintenant aux « matériels libres », et par exemple aux modalités de prototypage numérique permis par des plateformes de type Arduino ou aux prototypages physiques permis par des Fablabs.
Selon une hypothèse, ce serait la fin de l'obsolescence programmée, donc un progrès écologique et économique majeur. Selon l'autre, au contraire, il ne serait ni rentable, ni écologiquement soutenableque chacun puisse disposer de son Fablab, mais certains des auteurs du concept espèrent un jour en faire un périphérique distant, mais courant des ordinateurs individuels, permettant la création (éventuellement collaborative et libre) de nouveaux objets, ou la réalisation d'objets directement à partir de plans disponibles librement sur le web. Des logiciels libres pouvant également être utilisés.
Son utilisation dans certains pays du tiers-monde a permis à quelques villages isolés de générer eux-mêmes des produits introuvables et/ou d'un prix inaccessible pour eux.

Définition technologique

Le Fab lab désigne la somme des logiciels nécessaires à l'utilisation combinée d'outils et l'ensemble de ces outils, qui sont par exemple :

Les Fab Labs dans le monde

  • Un programme Fab lab fait partie du Center for Bits and Atoms (CBA, au Massachusetts Institute of Technology), qui explore les liens entre l'information et sa représentation physique.
  • En juin 2008, on dénombrait 34 Fab Labs, répartis dans 10 pays.

Enjeux sociaux, éthiques, économiques et prospectifs

Le développement de fablabs, qui dépend aussi du maintien de la « bricolabilité » et donc de l'interopérabilité des dispositifs technologies informatiques, pourrait modifier voir bouleverser une partie des logiques d'offre et demande mises en place par l'économie industrielle et de marché des xixe et xxe siècles.
Selon ses usages et localisations, un outil de type fablab pourrait en effet contribuer à appauvrir ou exploiter des sociétés ou populations déjà appauvries ou vulnérables en délocalisant et dématérialisant l'emploi et la production là où l'offre serait la moins chère (avec probablement une protection sociale, sanitaire et environnementale moindre), ou au contraire libérer certaines populations de leur dépendance à des producteurs éloignés (en diminuant les coûts de transports, frais de licence, droit de propriété intellectuelle, etc.).
De même selon la manière dont ils seront utilisés, ils pourront exacerber le gaspillage d'énergie et de ressource, ou au contraire s'inscrire dans une logique d'écodéveloppement.
La diffusion des fablabs permettrait aussi théoriquement de faciliter la production et diffusion de faux ou de copies illégales d'objets matériels.

FabLab existants (liste non exhaustive à la date de juin 2008)

En juin 2008, il y avait 34 fablabs installés dans 10 pays, dont (selon 1 le MIT) :

Amérique du Nord

Central/South America

Afrique

Asie

Europe

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Fab : the coming revolution on your desktop--from personal computers to personal fabrication ; par Neil Gershenfeld ; (ISBN 0465027458)

Liens externes

Notes et références



1 commentaire:

  1. The content was really very interesting. I am really thankful to you for providing this unique information. Please keep sharing more and more information potchefstroom campus

    RépondreSupprimer

A ne pas manquer

LinkWithin