vendredi 6 janvier 2012

Loi SOPA : Facebook, Twitter et Google menacent de fermer

Source: GNT

Le projet de loi SOPA n'a pas que des amis aux États-Unis. Au contraire très controversé, les géants américains sont prêts à éteindre leur service pour contester.

La loi SOPA fait du bruit aux États-Unis et le mouvement de contestation s'apprête à toucher les Internautes du monde entier. Le projet de loi anti-piratage divise et bon nombre d'acteur majeurs du Web n'ont pas d'intérêt à ce que cette loi passe. SOPA a notamment pour but de laisser les FAI, régies publicitaires et autres moteurs de recherche apporter des sanctions contre des sites Internet proposant du contenu illégal. Cela toucherait le référencement, la fermeture pure et simple du site ou le gel des rémunérations par la publicité.

Anonymous, le célèbre groupe de hacker, a réagi à sa façon. L'impact des géants américains du Web aura cependant certainement plus d'impact. Amazon, Twitter, Facebook, Google, Yahoo et d'autres sociétés majeures regroupées sous le nom de NetCoalition, ont annoncé être prêtes pour un blackout, c'est-à-dire le gel de leurs services le temps d'une journée.
Le but : alerter l'opinion des Américains sur cette loi particulièrement abusive à leurs yeux et faire en sorte qu'elle ne passe pas inaperçue. Si le blackout est envisagé, il n'est pas pour le moment programmé. Il s'agirait plutôt d'une solution ultime, d'un dernier recours. Les géants sont prêts à enregistrer de grandes pertes financières pour sauvegarder leur vision de l'Internet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin