samedi 19 novembre 2011

Retour à la normale fin 2012 pour les disques durs ?

Source: Presse Citron
On le sait, le disque dur mécanique connaît une crise avec les inondations thaïlandaise. Alors que les prix ne cessent d’augmenter avec la pénurie qui guette, le PDG de Seagate, Stephen J.Luczo, n’est pas optimiste.
132244826 698f129902 o Retour à la normale fin 2012 pour les disques durs ?
( by Uwe Hermann )
Alors que l’on parle de plus de 500morts suite aux inondations qui touchent le pays, la Thaïlande, deuxième plus gros producteurs de disques durs, fait également craindre le pire aux consommateurs.
En effet, le pays produit près de 40% de la production mondiale et selon certains experts, les usines touchées par les inondations assurent 25% de la production mondiale ; la crainte d’une pénurie a entraîné une hausse rapide du prix des disques durs. Cela pose évidemment problèmes pour les particuliers qui voyaient depuis quelques temps les prix fondre aussi rapidement que le nombre de gigaoctets, voir téraoctets, augmentait mais aussi pour les professionnels qui risquent de manquer de disque durs comme le confiait récemment Tim Cook.
Pour le PDG Seagate, Stephen J.Luczo : « Cela va prendre beaucoup plus de temps que les gens ne le supposent, jusqu’à la fin de 2012 au moins. » comme il l’a confié à Bloomberg. Voilà qui ne devrait pas rassurer le secteur, surtout que Seagate n’est pas le plus touché par les inondations et qu’il est le numéro deux sur le marché, juste derrière Western Digital. Bloomberg ajoute que les inondations ont entrainé une augmentation de 20% des prix et le pire pourrait donc être à venir avec la forte demande pour les fêtes de fin d’année, les prix risquent bien de continuer à grimper ! Il suffit de jeter un œil du côté des comparateurs de prix pour s’en convaincre, que ce soit du côté de Western Digital ou de Seagate, pour citer les deux leaders du marché.
3376210849 ffe8c8fcb8 b Retour à la normale fin 2012 pour les disques durs ?
( by XaYaNa )
Avec une telle hausse, le principal bénéficiaire pourrait bien être… le SSD. En effet, si le prix du SSD baisse depuis quelques années, son prix au Go avait bien du mal à rivaliser avec celui du bon vieux disque dur mécanique qui, de plus, proposait des capacités bien plus importantes, poussant de nombreux consommateurs à investir dans les NAS. Les récentes inondations pourraient bien mettre un coup d’arrêt au dernier composant mécanique des ordinateurs et enfin lancer son successeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin