samedi 12 novembre 2011

Paroles.net réduit au silence par les ayants droit

Source: GNT

Après une longue bataille judiciaire, les ayants droit ont obtenu gain de cause avec la fermeture du site Paroles.net qui proposait des paroles de chansons.

fete de la musiqueLa consultation de paroles de chansons est une pratique très répandue mais certains sites sont légaux et d'autres ne le sont pas. Cela a le don d'irriter les éditeurs réunis au sein de la Chambre Syndicale de l'Édition Musicale ( CSDEM ).

L'AFP rapporte qu'au bout d'une procédure judiciaire de près de huit ans, la CSDEM a réussi à faire fermer Paroles.net. Une dizaine d'autres sites sont dans son collimateur.

Sur Paroles.net, on peut lire que cette fermeture est définitive et fait suite à un " protocole d'accord signé sous l'égide du juge d'instruction du TGI de Paris, mettant un terme à une procédure pénale ". La base des paroles de chansons était alimentée par les internautes. D'après un membre de la CSDEM, les publicités sur de tels sites permettraient un " business très lucratif de plusieurs centaines de milliers d'euros " par an.

L'été 2010, Orange a lancé un service de consultation de paroles de chansons, le présentant comme légal avec pour cela un accord signé avec la CSDEM. Ce service gratuit repose sur le partage des revenus publicitaires avec les ayants droit.
Le mois dernier, c'est le site GreatSong.net qui a signé un accord avec la CSDEM. Les négociations duraient depuis 2005. Le site a reconnu prendre " un certain risque face à la concurrence déloyale de sites ne payant pas de droits d'auteur ".
À noter que la CSDEM a pour intention de demander à Google de déréférencer les sites illégaux de paroles de chansons qui apparaissent dans les premiers résultats du moteur de recherche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin