mercredi 12 octobre 2011

Supprimer les DRM pour réduire le piratage ?

Source: GNT

Selon une recherche menée par trois professeurs des universités de Rice et Duke, le fait de supprimer les DRM diminuerait sensiblement le piratage et améliorerait les profits des entreprises.

drm cdPour la plupart d'entre nous, les mesures de protection de type DRM ( Digital Rights Management ) sont un fléau qui restreint les acheteurs de disques musicaux, jeux vidéo et logiciels.

Pour appuyer le fait de réduire cette utilisation abusive de ces dispositifs, les professeurs Dinah Vermik de l'université de Rice, ainsi que Devavrat Purohit et Preyas Desai de l'université de Duke ont effectué une analyse complète sur l'influence des DRM sur le piratage. Ces restrictions ont un coût élevé pour les entreprises et ont un impact négatif sur les utilisateurs légaux.

« Seuls les utilisateurs légaux paient le prix et souffrent de restrictions », souligne l'étude. En effet, les DRM ne permettent pas d'effectuer des manipulations pratiques telles que la copie privée. « Les utilisateurs illégaux ne sont pas affectés puisque les produits piratés ne contiennent pas de DRM ». En conséquence, les consommateurs, lassés, se dirigent plus aisément vers la solution illégale et sans restrictions.

La recherche appuie le fait que supprimer les DRM aurait pour conséquence de réduire sensiblement le volume de piratage. En voulant réduire à tout prix le téléchargement illégal de leurs œuvres, les propriétaires de droits ne vont pas pour autant dégager davantage de profits : « Notre analyse démontre que, sous certaines conditions, on peut observer un faible niveau de piratage et une baisse de bénéfices », précise l'un des professeurs.

Le document de recherche sera publié le mois prochain par le journal Marketing Science. Les trois professeurs espèrent que cette étude fournira des éléments importants sur le rôle des DRM et leurs aspects négatifs.

En conclusion, Dinah Vermik revient sur les propos du regretté Steve Jobs d'Apple : « Pourquoi les quatre grandes maisons de disques acceptent de laisser Apple et autres distribuer leurs musiques sans utiliser des restrictions DRM pour les protéger ? Simplement parce que les DRM n'ont pas fonctionné et ne fonctionneront peut-être jamais ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ne pas manquer

LinkWithin